AntiPass-Sqy

60461 pages visitees

Sources d'info

Cliquer sur les boutons pour afficher les autres pages

Sources d'info

Lheureux-Nifleur14

L’Heureux-Nifleur24 (ou LHN24) est plus que jamais votre journal citoyen. Sa raison d’être ? Débusquer, décrypter, comprendre. Aller en profondeur sur des sujets d’actualité ou de fond, sourcer et vérifier chacune des informations, tel est le cadre que le comité de rédaction de LHN24 s’est donné.
--> Article de Mars 2022 à lire ici


Un film sur les soignants suspendus

Ce film relate le témoignage de très nombreux soignants (entre 15.000 et 50.000). Il explique très bien le décalage entre ce que ressentent les soignants et ce que diffusent les médias.
Il montre bien que la déclaration de guerre de Macron n'a été suivie d'aucune utilisation de toutes les cartouches possibles de lutte contre la maladie, à savoir tous les traitements possibles, et l'expérience des médecins sur le terrain.
A l'inverse, on a interdit ces traitements et mis en oeuvre une démarche unique à base du pseudo vaccin anti Covid, lequel, avec le recul, s'est avèré très peu efficace. Pire encore, on a fait peur aux gens, on les a isolés, masqués, confinés ... pour rien. Et on les a matraqués et on les matraque encore avec une propagande pro masque ou pro vaccin.
Ce film est magnifique. Les témoignages sont vrais bien argumentés, poignants. Au final ces soignants espèrent une autre médecine moins technique, moins numérisée mais plus créative, plus humaine ...
Nous vous invitons à prendre le temps d'écouter et de voir ce film en espérant qu'il vous interroge et permette de vous faire votre juste opinion. Merci de le rediffuser largement et même de le subventionner si vous en êtes d'accord.
PS: si le visionnement bloque, cliquer sur la barre de défilement un peu plus loin pour relancer ...
https://exuvie.fr/livre/suspendus_des_soignants_entre_deux_mondes/



Etude vaccination des femmes enceintes : biais à savoir

Publié le 14/06/2022 par Enfance & Libertés
Après avoir enquêté sur le sujet, nous pensons que l’étude dont parle le Pr Fischer s’intitule « Preliminary Findings of mRNA Covid-19 Vaccine Safety in Pregnant Persons ». Cette étude comporte de nombreux biais et de nombreuses limites, et ne peut certainement pas être utilisée comme preuve que la vaccination des femmes enceintes est anodine. On vous explique pourquoi il faudrait lire et comprendre ces biais avant de signer votre consentement.
--> voir détail ici: enfance-libertes.fr/etude-vaccination-des-femmes-enceintes-biais-a-savoir/
--> Voir aussi : enfance-libertes.fr/vaccination-des-femmes-enceintes-faites-votre-avis/


L'avantage de l'Afrique

Les raisons pour lesquelles les pays sous développés ne sont pas touchés par le Covid
Selon le tableau de bord du COVID-19 de l’Organisation mondiale de la santé, il y a eu environ 9 millions de cas confirmés et 173 900 décès dus au COVID en Afrique en juillet 2022.
Pour l'Europe 239 millions de cas confirmés et 2 millions de décès !
Pour les Amériques 169 millions de cas confirmés,
Pour le Pacifique Ouest 70 millions de cas confirmés,
Pour l'Asie du Sud Est 59 millions de cas confirmés,
Pour l'Est de la Méditerrannée 22 millions de cas confirmés.

Soit les Africains ne contractent pas le COVID aussi souvent que les Européens, soit, lorsqu’ils le contractent, ils ne sont pas assez malades pour le signaler. Quoi qu’il en soit, l’Afrique s’en sort beaucoup mieux avec le COVID que l’Europe ou les États-Unis.
Ce n’est pas ce à quoi on pourrait s’attendre. La malnutrition, la pauvreté, le manque d’accès à l’eau potable rendent difficile une vie saine dans de nombreux endroits d’Afrique subsaharienne.
Nos responsables de la santé publique ne cessent de nous répéter que les pays à haut revenu sont plus avancés sur le plan médical et mieux à même de lutter contre les pandémies.
Alors comment est-il possible que des pays sous-développés comme le Niger soient largement épargnés par le COVID par rapport aux pays développés d’Amérique et d’Europe ?
--> voir info détaillée WikiStrike.com ici

Information officielle de l'ANSM sur les dangers des injections

Christine Cotton écrit : étant donné que la plupart des médecins ne sont pas au courant des effets secondaires des vaccins, je vous invite à imprimer le dernier rapport de l'Agence Nationale de Sécurité des Médicaments et de l'apporter à votre toubib !!
Merci d'envoyer les liens à votre famille, vos amis, chacun doit être informé pour pouvoir prendre une décision éclairée pour lui-même et ses enfants.
--> covid-19-suivi-hebdomadaire-des-cas-deffets-indesirables-des-vaccins
--> Lien direct sur le rapport au 16/06/2022


Pascal Praud sur Cnew (l'heure des pros)

L'édito sur le traitement médiatique du Covid-19 : «On se fout de nous!» (1er juillet 2022)
--> Ecouter/lire ici, résumé dans tableau ci-dessous.

CritèresAujourd'huiAvril 2022
Cas71.000140.000
Hospitalisations9141500
Décès38120



Covid: les données Sentinelles montrent un taux d’incidence en hausse à 52/100.000 en semaine 25

Voici les derniers résultats du réseau Sentinelles (581 généralistes et 41 pédiatres libéraux) : le taux d’incidence du SARS-CoV-2 de la 25e semaine de 2022 est de 52 cas/100.000, en hausse. Nous sommes très loin du palier des 150 cas/100.000 déclenchant l’alerte épidémique comme cela a toujours été le cas pour la grippe saisonnière. La situation est largement contrôlable surtout si on soigne les malades autrement qu’avec du paracétamol comme c’est toujours le cas malheureusement en France !
1% seulement d’hospitalisations ont été constatées à la fin des consultations des médecins du réseau Sentinelles, ce qui est assez bas comme pourcentage.
76% des patients âgés de 12 ans ou plus étaient vaccinés contre le Covid-19.
--> Détails à lire ici



Les limites de la vaccination

Le rebond épidémique de la Covid-19 par les variants BA.4 et BA.5 inquiète les autorités sanitaires qui lancent une quatrième campagne de vaccination. Or, la vaccination pourrait, elle-même, favoriser l’infection. Explications.
--> Voir les explications ici



Le média Kairos

Cette vidéo est le quatrième épisode de la série réalisée avec le média Kairos. Dans le premier épisode, nous avons vu qu'il n'y a eu aucune hécatombe nulle part en Europe, ni en 2020, ni en 2021. Dans le deuxième épisode nous avons vu qu'il n'y a pas eu la saturation hospitalière annoncée. Dans le troisième épisode nous avons vu qu'il n'y a pas non plus eu un "déferlement" de malades. Il y a eu bien moins de malades comptabilisés que pendant les épisodes dit "grippaux" du passé. Nous vivons une épidémie de "cas" entretenue par les fameux "tests" qui n'ont pas de rapport avec la moindre maladie. Dans ce quatrième épisode nous découvrons le moteur même de la fraude : l'utilisation de codes spécifiques par les hôpitaux de façon à produire les "bonnes" statistiques.
--> Voir l' épisode 4
--> Revoir épisode 3
--> Revoir épisode 2
--> Revoir épisode 1



De nombreux enfants chinois atteints de dibète suite à la vaccination COVID

Etonnant, cet article sur les effets secondaires du vaccin Covid !
Au départ, nous n’avons pas fait le lien avec les vaccins, mais en y réfléchissant, nos enfants n’avaient pas changé leur mode de vie ni leur façon de manger, le seul changement, c’étaient les vaccins, et ils avaient tous eu les symptômes une fois vaccinés.
--> Voir cet article ici



Conférence de Louis Fouché

Conférence de Louis Foucher dans le cadre des journées citoyennes organisées par le collectif "Construisons notre bonheur" et L' ACDC83 qui milite pour la démocratie directe.
--> A écouter ici

L'histoire était belle ...

par Collectif Reinfocovid. Cet article percutant et rythmé relate l’histoire des vaccins Covid, de leur fabrication quasi merveilleuse … à la réalité. À retenir : Fin 2020 : les vaccins sont sûrs et efficaces à 95% affirment PFIZER et MODERNA, après une mise au point aussi rapide que parfaite. Début 2022, PFIZER et MODERNA préviennent bizarrement […]
--> Lire la suite ici



L’hypnose vaccinale de masse expliquée par le professeur Mattias Desmet

Lucia GangaleAgoravox Mattias Desmet est professeur de psychologie clinique à l'Université de Gand en Belgique. Il donne des cours de psychothérapie, psychanalyse individuelle et aussi de psychologie de la foule. Il est expert en tyrannie, totalitarisme et hypnose de masse. Dans un podcast publié en ligne, dans des articles et des interviews, le professeur Desmet […]
--> Lire la suite ici



Un Professeur de l'hôpital Cochin dénonce le pass vaccinal et le confinement

Le Professeur Peyromaure, chef du service d’urologie de l’hôpital Cochin à Paris, critique publiquement le confinement et le pass vaccinal :
“Des mesures qui n'auront pas permis de juguler l'épidémie, d'influencer le cours de la propagation, des mesures qui ont fait beaucoup de dégâts [...]”
--> Voir la vidéo ici.

Lien entre vaccination, contagion et mortalité infantile

Chercheur biomédical, Hervé Seligmann a travaillé cinq ans à l’IHU de Marseille dans l’équipe de Didier Raoult. Il nous explique aujourd’hui le lien entre vaccination, contagion et mortalité infantile.
--> https://www.kairospresse.be/interview-avec-herve-seligmann/

Enquête Sénat

Suite à une vaste pétition publique, le Sénat s'est interrogé sur les effets indésirables des vaccins contre la Covid.
--> Voir la vidéo au Sénat, ici


Vivre sainement

Yuval Noah Harari explique miser sur le Covid pour démarrer la 4ème révolution industrielle basée sur une vaste conspiration: contrôler tous les gens grâce aux technologies modernes. Barack Obama, Macron, Merkel, Schwab, Gates, Zuckerberg font l'éloge de cet homme. Pourtant, si on l'écoute bien, on comprend qu'il encense Gooebels et la propagande nazi, qu'il veut réduire les gens à l'état d'esclaves du pouvoir en place. Eliminer tout libre arbitre, hacker, pirater les gens ! Certaines positions sont sans doute excessives, mais il y matière à réflexion sur le risque de contrôle total des gens par les plus riches et puissants.
--> A écouter et lire ici



Akina interroge le lanceur d'alerte Salim Laibi

Dans cet échange, vous apprenez comment l'opinion a pu être manipulée. De nombreux faits récents sont passés en revue. (entretien du 11 mai 2022)--> Ecoutez cet échange ici
--> Ou encore ici sur Rumble
Voir aussi le site Le libre penseur

Comment les experts médicaux sont "arrosés" par Big Pharma

L'auteur remonte au 28 juillet 2017. Ce jour là la FDA convoque des experts pour rendre un avis officiel sur un nouveau vaccin contre l'hépatite B ...
La suite et ses développements est particulièrement édifiante.
Voir ici le pdf

BioNTech Pfizer : Silence des MédiA-agneaux” Français ?

Le dernier rapport financier de BioNTech explique clairement que leur "vaccin" conçu avec Pfizer ne fonctionne pas, et que des évènements "indésirables" pourraient définitivement remettre en cause le dévelopement du produit reconnu comme expérimental par cette société Allemande.
Les médias nationaux Français garderont-ils une fois de plus le silence sur ce qui pourrait s'annoncer comme le plus gros scandale sanitaire, confortant une fois de plus le triste palmarès de Pfizer ?
Voir ici: Biontech-pfizer-nouveau-silence-des-media-francais
Ecouter aussi interview de Henrion Claude

Manque de transparence dans les contrats de vaccination

Voir ici: Les députés européens poursuivent la comission européenne

Dernière info: ALERTE : le Parlement Européen pourrait voter le prolongement du passe sanitaire pour un an le 18 mai. Initialement, la Commission Européenne s'était engagée à ne mettre en place un passe sanitaire que durant un an...
Voir communiqué de presse de la Commission Européenne
Et n'hésitez pas à réagir !


Le Gouvernement reçoit 3,5 millions de doses du "vaccin" pédiatrique Pfizer Covid-19

Voici une information sourcée, remontée par l'un d'entre vous :
Le Gouvernement a reçu plus de 3,5 millions de doses du "vaccin" Pfizer pédiatrique Covid-19 pendant la campagne présidentielle, entre le 20 mars et le 22 avril.
Ces informations sont vérifiables en vous rendant directement sur le site des données du Gouvernement : ouvrir le fichier "flux-total-nat.csv" et faire la somme des doses reçues pour le produit "Pfizer Pédiatrique" des 20 et 27 mars, 3, 10, 17 et 24 avril 2022, à savoir 3,552 millions de doses pour enfants en moins d'un mois et demi.
En dépit de la levée du pass vaccinal le 14 mars, et plus récemment de l'indication du Ministre de la santé lui-même selon laquelle une "accalmie" de l'épidémie avait lieu, le programme de "vaccination" des enfants pour la Covid-19 n'apparaît donc pas bien avoir été recalibré.
Nous n'avons à ce stade pas plus d'informations, notamment sur le devenir de ces doses destinées aux enfants, ni sur la question de savoir dans quelle mesure elles seraient détruites ou finalement administrées.

Scandale MCKINSEY : La sénatrice qui inquiète Macron

Ecouter l'interview de la sénatrice Eliane Assassi ici (Rapport N°578)
Elle montre l'influence considérable des cabinets de conseils sur les politiques publiques ainsi que les profits réalisés par ceux-ci, soit des dépenses importantes pour l'Etat.
Elle démontre aussi que ce recours au cabinets conseils néglige le travail des fonctionnaires qui bien souvent connaissent mieux les sujets traités.

Program International Covid Summit

De nombreux médecins s'expriment sur le Covid. Tels Luc Montagnier, Robert Malone, Julien Petit,... Emmanuelles Darles, Alexandra Henrion Caude, ... Christian Peronne, Louis Fouché, ....
Voir ici le programme de ces journées.


Viral 7 Analyse des faits

Un prétendu consensus scientifique sert la plupart du temps à justifier les mesures sanitaires, les moyens utilisés pour traiter le Covid ou ce qu'il convient d'en dire. Il relève surtout de l'argument d'autorité permettant d'entraver un débat pourtant nécessaire à l'avancée de la connaissance.
Lire ici: Viral Il n'y a pas consensus


Apprendre à lire l'information

Il devient de plus en plus difficile de savoir si une information reçue est vraie ou fausse.
L’État français veut faire la chasse aux fake news et des parlementaires élaborent des projets de loi dans cet esprit. Souvent, on oppose les médias dits main stream à d’autres sources d’informations, locales ou via réseaux sociaux. Les premiers seraient considérés comme sûrs et les seconds comme seuls propagateurs de fausses nouvelles.
Mais force est de constater que le gouvernement ainsi que les main streams qui les relaient font de la propagande, une forme d’information particulièrement faussée.
De même, les entreprises qui usent de la publicité sur tous médias pour nous inciter à acheter diffusent des informations manipulatrices.
Dans ce contexte, apprendre à distinguer le vrai du faux devient une nécessité.

D’abord remarquons que les milliardaires de France et d’ailleurs sont souvent propriétaires de médias main stream. Pour quelle raison ? Ces milliardaires n’ont qu’un but clair, s’enrichir toujours davantage en vendant plus et suffisamment cher pour faire de gros bénéfices. Afin de vendre plus, c’est à dire d’élargir leur base de clients potentiels, ils se livrent une dure concurrence. Mais ils leur faut surtout persuader les futurs acheteurs d’acheter encore et encore.
Ils ont donc besoin d’influencer la population par le matraquage publicitaire mais aussi plus pernicieusement par la diffusion d’informations ciblées émises par les médias.
Les milliardaires comme Pinault, Bolloré, Niels pour ne citer que quelques français ont donc tout intérêt à mettre la main sur de grands médias ; du coup, la rédaction de ceux-ci n’est plus indépendante ; tous les articles ou les émissions diffusés ne peuvent être considérés comme vrais et incontestables, d’autant plus que la source principale est un organisme unique privé, l’AFP.
Difficile donc, de déterminer si l’information reçue est une bonne information, une propagande ou même une fausse information.

Ensuite, notons que les réseaux sociaux et les collectifs diffusent des informations dont l’origine est multiple donc moins sujette à manipulation par des rédactions affidées au pouvoir et aux milliardaires. Cependant, cette multitude de sources génère de nombreuses informations parfois contradictoires ou parfois recopiées.
Difficile d’y cerner les bonnes infos des fausses infos.

Alors comment pouvons nous savoir si une information reçue est fiable ou non ?
Nous devons faire preuve d’esprit critique et analyser par le raisonnement les informations reçues.


D’abord, toujours recadrer l’information reçue dans son contexte. En effet une information brute sans contexte précis peut alarmer, apeurer ou au contraire plaire et rassurer ; une information brute joue sur notre sensibilité, notre émotivité et efface tout entendement.
Par exemple si on nous dit qu’hier encore 100 personnes sont décédées du Covid, nous pouvons croire que c’est beaucoup, que c’est grave, etc … Mais quand on sait qu’en cette période de l’année meurent environ 2000 français chaque jour toutes causes confondues, on relativise les décès Covid.

Ensuite, nous devons recouper les informations reçues de diverses sources. Certes il y a le risque de recopie d’informations qui annule le recoupement ; néanmoins, la recopie est assez souvent visible car le recopieur utilise fréquemment les mêmes tournures de phrase, les mêmes expressions, la même argumentation.
Grâce au recoupement des informations on peut détecter des fausses infos ou pour le moins des infos douteuses.

Enfin, nous devons rechercher par nous mêmes toutes les sources d’information disponibles, heureusement toujours accessibles par Internet. Ne nombreuses sources sont officielles et relativement sûres. En les consultant profondément, on y retrouve une partie des infos diffusées par les main streams, mais aussi des informations plus précises, plus difficiles à comprendre mais de nature à confirmer ou infirmer les informations résumées diffusées par les main streams.
On peut aussi, par ce moyen trouver des informations contradictoires qui mettent ainsi en doute une information officielle.
Par exemple, lorsqu’on recherche quels sont tous les effets du port du masque, on voit nettement apparaître les effets de protection annoncés mais aussi tous les effets néfastes bien plus nombreux. Et si l’on creuse encore un peu plus on trouve même des études scientifiques qui démontrent que le port du masque n’a aucun effet significatif sur la réduction de la contagion à tout virus !

En résumé, les moyens de s’informer le plus largement possible sont disponibles grâce à Internet, aux moteurs de recherches, aux collectifs, aux chercheurs, aux spécialistes qui alimentent en données, grâce également aux mains streams.
Mais l’information vraie indéniable n’apparaît qu’à la condition que nous faisions preuve d’esprit critique.
A l’inverse, si nous faisons simplement confiance soit aux main stream, soit aux réseaux sociaux, il est fort possible que nous soyons manipulés par le gouvernement, par des lobbies, par des groupes d’influence divers.

Détecter et recevoir la bonne information ça se mérite et même si c’est un effort, si c’est difficile, ça vaut le coup pour bien comprendre dans quel monde nous vivons.

Edité le:13/09/2022

 

Association-Ginux et générée par web concept en :0.021 secondes